Home » Non classé » D’où vient l’apiculture ?

D’où vient l’apiculture ?

L’apiculture est une pratique qui séduit de plus en plus de personnes. Ce que l’on en sait c’est avant tout qu’on élève des abeilles. Plus précisément, on les aide à produire ce liquide tant convoité qui est le miel. Mais d’où vient l’apiculture ? Il est important de le savoir et nous en parlons dans cet article.

Qu’est-ce que l’apiculture ?

L’origine de l’apiculture ne peut être définie sans savoir ce que c’est. Par définition, c’est l’élevage des abeilles. Elle consiste à fabriquer ou à acheter une structure appelée ruche pouvant les accueillir et les faire rester. Au fait l’homme n’a jamais vraiment domestiqué les abeilles, car celles-ci peuvent s’envoler vers d’autres horizons quand elles le veulent. Si elles restent dans les ruches, c’est pour fabriquer du miel pour la colonie avant tout.

Avec le temps, les techniques d’apiculture se sont développées pour attirer davantage d’essaims d’abeilles. L’homme s’est toujours mis en tête qu’il pouvait domestiquer les abeilles. Pourtant, la vérité c’est qu’il les aide à produire plus pour récolter une part du produit final. En d’autres termes, les abeilles ne sont pas la propriété d’une personne, on peut les considérer comme des collaborateurs.

L’apiculture des abeilles a initialement été apprise sur le tas. C’est-à-dire que les premiers apiculteurs se basaient uniquement sur leur instinct. Le résultat était l’affaiblissement rapide des colonies d’abeilles. En effet, cet élevage ne durait à l’époque qu’une année tout au plus.

L’Égypte antique : le berceau de l’apiculture

Selon l’histoire des abeilles et les légendes égyptiennes, les abeilles seraient issues des larmes tombées au sol du Dieu du soleil Râ. Une fois en vie, celles-ci se mirent à fabriquer des produits comme le miel et la cire. C’est pourquoi les hommes de ce temps respectaient fortement les abeilles et voulaient les aider à produire davantage. C’est ce que l’on considère comme la naissance de l’apiculture.

Cependant les Égyptiens n’avaient pas encore construit de ruches. En effet, ils utilisaient à la base de la poterie ou des paniers en osier pour accueillir les abeilles. Ces derniers pouvaient de grand essaim qui produisait une quantité importante de miel et de cire. D’ailleurs ces produits occupèrent une grande place dans la vie quotidienne des Égyptiens.

Le peuple de l’Égypte antique faisait beaucoup de rituels autour des abeilles et du miel au point ou ils sont devenus des symboles du pays à l’époque. Par ailleurs, ils en ont tiré de nombreux bénéfices comme pour se soigner ou encore pour porter bon présage à des nouveaux mariés. Ils les offraient également en offrande aux Dieux.

Ils avaient beaucoup de respects pour les abeilles. Toutefois, la récolte du miel se faisait violemment est anéantissait les colonies élevées. Cela va sans dire que c’est contre la nature de l’apiculture qui est de prendre soin des abeilles pour les aider à être plus productifs. Pour récolter les produits, ils cassaient les pots faisant office de ruche. Ils capturaient le maximum d’abeilles en bonne santé issues de l’essaim pour les remettre dans une autre structure.

La Rome

Selon l’histoire, la Rome est l’un des pays précurseurs des premiers vocabulaires liés à l’apiculture. En effet, Marcus Terentius Varro ou Varron est le Romain à la source de ces derniers. Pour lui, ceux qui faisaient du miel étaient des méliturges, les méllarius ceux qui s’occupaient de prendre soins des ruches et mellaria pour designer la ruche.

Columelle est un autre romain témoin de l’histoire de l’apiculture et de ses origines. Il a notamment décrit dans ses œuvres le processus de fabrication des ruches en osier. Sachant que comme pour ceux de l’Égypte antique, elles faisaient partie des premières structures à accueillir les abeilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*