Home » Santé - Beauté » Est-ce qu’on peut avoir la mononucléose plusieurs fois ?

Est-ce qu’on peut avoir la mononucléose plusieurs fois ?

La mononucléose est une maladie infectieuse courante causée par le virus d’Epstein-Barr. Ce dernier s’avère être très contagieux (mais moins que le rhume), pouvant facilement se transmettre par la salive, d’où l’appellation « maladie du baiser ».  Bégnine, la mononucléose passe souvent inaperçue chez l’enfant. Cependant, elle présente des symptômes plus marqués chez l’adulte.

Les causes de la mononucléose

Le virus Epstein-Barr, de la famille de l’herpès, est responsable de la mononucléose infectieuse. Elle est courante chez les enfants et adolescents, mais peut également se déclarer à l’âge adulte. Le virus se transmet généralement par la salive et une fois infectée, la personne le conserve dans son corps toute sa vie.

Comment la maladie évolue-telle ?

Une fois le virus dans l’organisme, il commence par se proliférer dans la bouche avant de contaminer les ganglions et le sang. Des symptômes (bien que ce ne soit pas toujours le cas) peuvent apparaître 4 à 6 semaine après.

Durant 2 à 3 semaines, les symptômes suivants peuvent apparaître. De la fière, des maux de tête et de gorge, des douleurs musculaires, une perte d’appétit, un gonflement des ganglions, voire une augmentation de la rate, et dans certains cas une atteinte hépatique. Une fatigue intense peut être ressentie durant quelques mois encore. Si les symptômes disparaissent par la suite, ce n’est pas parce que le virus a été évincé. Il est toujours présent dans le système immunitaire mais il se cache. En effet, une fois infectée, la personne gardera le virus dans son corps toute sa vie.

Complications possibles

A l’âge adulte, des complications peuvent apparaître. A cause d’une mononucléose, certaines personnes peuvent développer une anémie, une pneumonie, une méningite, une néphrite, etc. Toutefois, ce genre de complication reste rare. La mononucléose ne provoque également pas de complications majeures chez la femme enceinte. Dans la majorité des cas, elle évolue de manière positive.

Comment traiter la mononucléose ?

Il s’agit d’une infection virale, il est donc inutile d’effectuer un traitement sous antibiotique sauf en cas de complication, notamment si la maladie évolue par exemple vers une infection bactérienne. Une angine peut en effet apparaître suite à une mononucléose, ou une sinusite, ou encore une amygdalite, etc. Dans certains cas, le médecin peut également prescrire des corticostéroïdes, comme une augmentation anormale du volume des amygdales par exemple.

Comment prévenir la mononucléose infectieuse ?

Il n’existe pas de mesures de prévention concrètes ni de vaccin contre la mononucléose. Cependant si votre enfant a attrapé le virus, expliquez-lui comment éviter de contaminer les autres. Il ne doit notamment pas prêter aux autres ses ustensiles de cuisine et ne doit pas partager sa nourriture. Il doit également toujours bien se laver les mains. Et surtout, il faut qu’il se couvre la bouche lorsqu’il tousse ou éternue.

Il en est de même si vous êtes contagieux. Pendant quelque-temps, évitez les baisers et aérez votre logement plus fréquemment. Désinfectez également vos effets personnels tels que votre vaisselle.

Est-ce qu’il est possible d’attraper la mononucléose plusieurs fois dans sa vie ?

Si vous avez déjà attrapé le virus d’Epstein-Barr, vous êtes immunisé à vie contre cette maladie. Comme indiqué plus haut, le virus ne partira plus jamais de votre corps. Il est donc impossible que vous soyez contaminé une seconde fois. Il s’agit en effet d’une maladie immunisante.

Il existe également d’autres maladies qui ne s’attrapent qu’une seule fois. C’est le cas des oreillons, la varicelle, la rougeole, la rubéole, … et la toxoplasmose. Contrairement à la mononucléose, cette dernière peut cependant être dangereuse chez la femme enceinte, plus précisément chez le fœtus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*