Home » Santé - Beauté » Huile démaquillante : Comment l’utiliser pour des soins visage ?

Huile démaquillante : Comment l’utiliser pour des soins visage ?

Venu le soir, l’étape du démaquillage est primordiale, c’est le secret numéro un pour avoir une belle peau ! Oui, mais quel produit adopter dans sa routine ? Il en existe tellement et de toutes sortes… Les adeptes des produits cosmétiques naturels vous conseilleront l’huile démaquillante. En effet, elle combine deux caractéristiques, son utilisation est simple et efficace.

Stop aux idées reçues sur l’huile démaquillante

Que les incertitudes autour des huiles démaquillantes soient levées une bonne fois pour toutes : non, elles ne conviennent pas seulement aux peaux sèches. Une peau mixte à grasse peut très bien utiliser une huile pour enlever son maquillage. Pourquoi ? Parce que l’huile appliquée n’est là que pour dissoudre des corps gras. Elle ne reste pas sur la peau et n’a pas le temps de pénétrer dans les pores puisqu’il y a un rinçage du produit juste après.

L’huile est un soin nourrissant et apaisant, elle ne donne pas de points noirs. Il y a cependant une nuance à ajouter, chaque type de peau a ses propres besoins. Il faut donc trouver l’huile végétale qui parviendra parfaitement à satisfaire les exigences de votre épiderme. Certaines huiles ont un indice comédogénique plus élevé que d’autres.

Choisir une huile démaquillante adaptée à son type de peau

Quand vous utilisez une huile pour vous démaquiller, son action principale consiste donc à retirer le maquillage et non à hydrater la peau. Il est tout de même recommandé, dans le cadre d’une routine idéale, de recourir à une huile qui soit adaptée à votre peau.

Une peau mixte à grasse sera entièrement satisfaite de l’huile de noyau d’abricot ou de l’huile de jojoba, qui ne sont pas comédogènes. Elles peuvent même réguler à long terme la production de sébum, qui est dans ce cas trop excessive. Au contraire, l’huile de coco est à proscrire !

Une peau sèche a besoin d’être particulièrement bien nourrie, elle sera friande de l’huile d’argan ou de l’huile d’amande douce.

Comment utiliser l’huile démaquillante ?

Une huile végétale 100 % naturelle, c’est-à-dire pure, sans ajout d’ingrédients, ne s’émulsionne pas au contact de l’eau. Elle peut tout à fait faire l’affaire dans le cadre d’un démaquillage quotidien. Seulement, elle sera un peu plus difficile à travailler car il faudra la frictionner davantage. De plus, il est indiqué de nettoyer ensuite sa peau avec un savon, à cause du léger film gras que l’huile végétale peut laisser, même après rinçage.

L’huile végétale offre de beaux avantages aux personnes qui l’utilisent : elle n’est pas agressive pour la peau, et permet un agréable massage de quelques minutes. Elle se travaille sans coton, les 10 doigts suffisent. À une époque où le zéro-déchet doit devenir une habitude à prendre pour le respect de la planète, c’est un must-have !

Si certaines personnes ne sont pas à l’aise avec l’idée de travailler une huile pure, il existe aussi des huiles démaquillantes déjà préparées. Beaucoup de marques en proposent.

Dans ce cas, ce type d’huile s’émulsionne et se transforme en lait une fois que le produit est frictionné avec un peu d’eau. Après rinçage, le visage est parfaitement propre.

Ainsi, il y a une double action qui s’opère, elle peut nettoyer et hydrater. Seulement son action ne suffit pas, il est conseillé de nourrir plus intensément la peau avec une crème de soir adaptée.

Une huile démaquillante peut même s’utiliser sur une peau nue, sans aucune trace de maquillage, elle servira seulement de nettoyant doux pour enlever les impuretés qui sont accumulées au fil de la journée.

L’avantage numéro un est qu’elle permet un démaquillage non agressif, cela est dû notamment à l’absence d’alcool et autres substances qui sensibilisent l’épiderme à terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*