Home » Auto-Moto » Karting : les enfants s’attaquent aux circuits !

Karting : les enfants s’attaquent aux circuits !

Devenu une activité de loisir et de détente pour la famille à part entière, le karting rentre désormais parmi les sports de conduite les plus appréciés par les enfants. Avant de laisser les enfants s’attaquer aux pistes, il convient cependant de connaitre ces quelques règles de sécurité et de les appliquer.

Karting pour les enfants : ce qu’il faut savoir

Le KIP propose aux familles de profiter de sensations uniques. Avec son circuit intérieur et extérieur, l’enseigne est une adresse à retenir pour tous ceux qui recherchent une idée d’activité à faire en famille ou entre amis. Il convient de rappeler que les circuits de karting sont ouverts aux enfants dès l’âge de 7 ans et si on se réfère à la taille, on peut aisément affirmer que les circuits ne sont ouverts qu’aux enfants de 1.25 cm et plus. Ce type d’activité est conseillé aux enfants déjà autonomes qui souhaitent découvrir les plaisirs du pilotage. Avant de rentrer sur la piste, les enfants doivent notamment s’équiper de tous les accessoires incontournables à savoir un casque intégral, une Minerve et des gants. Bien évidemment, les karts pour les petits ne sont pas les mêmes que ceux pour les grands, car le volant et les pédales sont réglables et contrairement aux courses pour adultes, la conduite des enfants est encadrée par des moniteurs diplômés d’état. Enfin, il convient de rappeler que comme les mini-karts, les circuits pour les tout-petits ne sont pas les mêmes que pour les grands.

Qu’en est-il des questions de sécurité ?

Le karting n’est pas dangereux, mais les parents devront toutefois s’assurer que leurs enfants soient équipés correctement et que la piste tout comme les karts soient conformes aux règlements de FFS. Le kart est une activité ludique et pour éviter les accidents, il faudra que l’encadrement des enfants soit fait par des professionnels dans le domaine et que les jeunes coureurs s’en tiennent aux consignes de sécurité une fois derrière le volant. Il est également intéressant de rappeler qu’il y a certains vêtements et accessoires à éviter lorsqu’on est sur la piste. Il faudra notamment éviter de porter des sandales, des robes, des jupes, des tenues avec des volants qui risqueraient de gêner le conducteur, des chapeaux, des foulards, etc. Il vaut mieux opter pour des chaussures fermées et des vêtements près du corps et encore une fois, il est impératif de s’équiper d’un casque intégral, d’une minerve et de protèges-coudes et genoux au besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*