Home » Bons Plans » L’AIPR : Un passage obligatoire pour travailler à proximité

L’AIPR : Un passage obligatoire pour travailler à proximité

Il est  difficile de réaliser des travaux sans « tomber » sur un réseau. Pour éviter les dommages, toutes les entreprises en préparation ou en exécution de travaux à proximité de réseaux ont été obligées à partir du 1er janvier 2018 de disposer au sein de leur effectif des compétences spécifiques en matière de sécurité.

En France, chaque année, des milliers de chantiers sont réalisés sur la voirie, le domaine public ou les propriétés privées. Ceci va bien sûr avoir plusieurs conséquences et nous citons l’exemple des 100 000 dommages ont été recensés lors de ces travaux effectués à proximité des 4 millions de kilomètres de réseaux aériens ou souterrains que compte l’Hexagone (hydrocarbure, gaz, réseaux de chaleur, transport urbain guidé, éclairage, signalisation tricolore, électricité, télécommunication, eau potable…).

Pour réduire significativement ces risques de détériorations et, par là même, renforcer la prévention de dégâts sur les réseaux, un plan d’action a été initié par le Gouvernement. À partir du 1er janvier 2018, l’employeur devra délivrer une AIPR (Autorisation d’intervention à proximité des réseaux) aux agents ou salariés intervenant dans la préparation ou l’exécution de travaux à proximité des réseaux. Cette autorisation, dont le but est le renforcement des compétences des intervenants sur les plans technique et de sécurité, va permettra de réduire les risques des personnes travaillant sur le chantier, minimisera le nombre des dommages aux réseaux, ainsi que les risques pour l’environnement dans les alentours.

Comment obtenir l’AIPR

Selon la législation en vigueur, plusieurs profils d’intervenant doivent disposer d’une AIPR en fonction de leur rôle :

  • Les concepteurs : salariés ou agents du maître d’ouvrage ou du maître d’œuvre intervenant en préparation ou suivi des projets de travaux ;
  • Les encadrants : salariés de l’entreprise intervenant en préparation / réalisation des travaux en tant que chef de chantier ou conducteur de travaux par exemple ;
  • Les opérateurs : salariés intervenants directement à proximité des réseaux aériens ou enterrés.

Pour l’obtention de  l’AIPR, les salariés devront réussir un examen de type QCM. Une attestation leur sera alors remise par un organisme agréé.

L’AIPR rassure les propriétaires de réseaux, puisqu’elle leur garantit que toute personne travaillant aux abords de leurs réseaux est formée pour minimiser le risque d’endommagement. Elle permet de plus aux chefs de projet de pouvoir sélectionner des entreprises qui ont les compétences nécessaires pour effectuer ce type de travaux. Enfin, elle devrait permettre à l’encadrement du chantier, de réduire de façon considérable les risques d’accidents des intervenants.

Intérêt de la formation AIPR

Pour réussir cet examen, il y a lieu de suivre une formation pendant laquelle tous les outils et méthodes nécessaires à la sécurité d’un chantier seront fournis. Celle proposée par nos équipes de Formation  n’est pas une simple préparation au QCM, mais une réelle opportunité pour les concepteurs, les opérateurs et les encadrants de monter en compétence et ainsi d’améliorer leur efficacité en même temps que leur productivité.

About

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*