Home » Santé - Beauté » Et si tous vos maux venaient du microbiote ?

Et si tous vos maux venaient du microbiote ?

virus« Microbiote », ce nom ne doit sûrement pas vous être familier. Pourtant, tout le monde gagnerait à comprendre le fonctionnement du microbiote et son impact sur votre corps. S’il n’est pas correctement entretenu, les symptômes ne vont pas tarder à apparaître. Des symptômes courants que l’on guérit trop souvent avec des piles de gélules qui font tout l’inverse de ce que l’on voudrait.

Les maux courants à la suite d’une défaillante du microbiote

On parle générale de microbiote au singulier, alors qu’il existe trois microbiotes distincts.

Le premier, le microbiote intestinal, est généralement responsable de troubles comme la constipation, la diarrhée, les ballonnements, les vomissements…

Le microbiote buccal a des conséquences sur la déminéralisation de vos dents, sur des maladies gingivales ou parodontales.

Quant au microbiote vaginal, qui se trouve évidemment seulement chez les femmes, il est le principal coupable des cystites et autres problèmes vaginaux. On lui prête même un rôle dans le cancer du sein.

Quand vous souffrez de ces maux, votre envie est de prendre un antibiotique. Or, l’antibiotique tue les bactéries, bonnes comme mauvaises. Votre microbiote étant constitué de bonnes bactéries, vous combattez le mal par le mal.

Les solutions de guérison sont ailleurs, notamment dans vos routines.

Les maladies s’effacent avec les bonnes habitudes

Une bonne hygiène de vie fait souvent la différence. Ainsi, les excès alimentaires ou d’alcool abîment le microbiote intestinal. Ce dernier a besoin de probiotiques et prébiotiques pour fonctionner correctement. Vous les possédez naturellement si vous avez un régime alimentaire sain et varié. Sinon, il est possible de prendre des compléments alimentaires que l’on trouve en parapharmacie.

Pour le microbiote buccal, il est important d’apprendre à bien se laver les dents ; un brossage ne dure pas 20 secondes et la brosse doit passer sur l’ensemble des dents et de la cavité buccale. Un bain de bouche est également préconisé. On relève aussi dans les études les impacts négatifs de la cigarette sur la flore buccale.

Concernant le microbiote vaginal, il faut bannir les produits trop agressifs et ne prendre que des soins spécialement faits pour la flore vaginale. Boire beaucoup d’eau ou se laver après chaque rapport sexuel font aussi partie des préconisations des médecins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*